► Qu’est-ce que le Compte Personnel de Formation (CPF) ?

Le Compte personnel de formation (CPF) permet à toute personne active, dès son entrée sur le marché du travail et jusqu’à la date à laquelle elle fait valoir l’ensemble de ses droits à la retraite, d’acquérir des droits à la formation mobilisables tout au long de sa vie professionnelle. L’ambition du Compte personnel de formation (CPF) est ainsi de contribuer, à l’initiative de la personne elle-même, au maintien de l’employabilité et à la sécurisation du parcours professionnel.

► À qui s’adresse le Compte personnel de formation (CPF) ?

  • toutes les personnes de 16 ans et plus sont titulaires d’un Compte personnel de formation (CPF) ;
  • par dérogation, les jeunes de 15 ans, ayant signé un contrat d’apprentissage, sont également concernés ;
  • le Compte personnel de formation (CPF) est fermé à la date à la laquelle son titulaire à fait valoir ses droits l’ensemble de ses droits à la retraite.

► Comment consulter son Compte personnel de formation (CPF) ?

Salariés et travailleurs indépendants, votre compte personnel de formation (CPF) change! Depuis le 1er janvier 2019, vos droits à la formation professionnelle, acquis tout au long de votre carrière, ne sont plus comptabilisés en heures mais en euros. Pour y accéder et les utiliser, un nouveau service est lancé par le ministère du Travail, avec une application mobile et un site internet : MonCompteFormation.

Ce site lui permet également :

  • d’accéder aux informations qui le concernent (par exemple : le crédit en euros enregistré sur son compte) ;
  • d’obtenir des informations sur les formations auxquelles il peut recourir dans le cadre du Compte personnel de formation (les formations éligibles au Compte personnel de formation) ;
  • d’avoir un premier niveau d’information sur les financements de formation ;
  • d’avoir accès à des services numériques en lien avec l’orientation professionnelle et la capitalisation des compétences. 

► Vidéo présentation :

MonCompteFormation, comment ça marche ?

  1. Téléchargez l’application MonCompteFormation sur votre téléphone ou connectez- vous sur www.moncompteformation.gouv.fr ;
  2. Identifiez-vous avec votre numéro de sécurité sociale pour découvrir de combien d’euros vous disposez pour vous former ;
  3. Accédez à un catalogue pour trouver la formation qui correspond le mieux à vos besoins, en ligne ou près de chez vous. (Voici ici notre catalogue de formations)
  4. Inscrivez-vous à une session de formation et payez directement depuis MonCompteFormation.

► Comment est alimenté le Compte personnel de formation (CPF) ?

Pour les salariés : Votre compte est automatiquement alimenté de 500 euros par an (dans la limite de 5 000 euros), dès lors que vous travaillez au moins à mi-temps.

Pour les salariés non qualifiés, sans aucun diplôme, 800 euros sont crédités chaque année sur le compte (dans la limite de 8 000 euros).

Vous n’avez pas assez d’euros sur votre compte formation pour financer la formation de votre choix ? Il y a des solutions ! Vous pouvez faire appel à des financements supplémentaires en sollicitant une aide auprès de votre employeur, de votre région, de l’Agefiph (si vous êtes reconnu travailleur handicapé), ou choisir de payer directement par carte bancaire le reste à charge.

Pour les demandeurs d’emploi : En tant que conseiller en évolution professionnelle (CEP), votre conseiller Pôle emploi ou le conseiller de votre Mission locale peuvent vous accompagner dans votre projet et identifier avec vous la formation qui correspond le mieux à votre situation et vos besoins.

Si vous n’avez pas assez d’euros disponibles sur votre compte pour financer la formation de votre choix, vous pouvez bénéficier de l’aide individuelle à la formation professionnelle (AIF). Elle est versée une fois votre projet de formation validé par Pôle Emploi et votre inscription réalisée auprès d’un organisme de formation. Le montant de cette aide complète le coût de la formation qui n’est pas pris en charge par les autres financeurs (votre CPF, votre Conseil Régional, etc.).

Si vous êtes encore indemnisé, vous pourrez bénéficier tout au long de votre formation de l’aide au retour à l’emploi (Aref) en plus de votre indemnité Pôle emploi. Dans le cas contraire, vous toucherez la rémunération de formation de Pôle emploi (RFPE) au cours de votre formation.

► Formation des personnes en situation de handicap

Pour les salariés en situation d’handicap : les salariés en situation de handicap peuvent bénéficier d’actions de formation financées par les employeurs et les branches professionnelles.

  • Le projet de transition professionnelle : il permet aux salariés souhaitant changer de métier ou de profession de financer des formations certifiantes en lien avec leur projet. C’est une modalité particulière de mobilisation du compte personnel de formation. Les personnes bénéficiaires de l’obligation d’emploi des travailleurs handicapées (OETH) peuvent en bénéficier sans condition d’ancienneté.
  • Les salariés en situation de handicap peuvent également suivre des actions spécifiques de formation sur décision des Commissions des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH). Au préalable, ils peuvent définir leur projet professionnel ou leur projet de formation dans un centre de pré-orientation (CPO) ou effectuer un bilan de compétences.
  • Le contrat de rééducation professionnelle : les salariés en situation de handicap peuvent bénéficier d’un contrat de rééducation professionnelle chez l’employeur ou d’actions de formation dans des centres de rééducation professionnelle (CRP) qui sont à la fois des établissements médico-sociaux et des organismes de formation adaptés aux besoins des personnes handicapées.

Pour les demandeurs d’emploi en situation d’handicap : les demandeurs d’emploi en situation de handicap ont accès à l’ensemble des actions de formation destinées aux demandeurs d’emploi. Ils peuvent bénéficier d’une rémunération s’ils suivent un stage agréé par l’État ou la Région.

L’apprentissage en situation de handicap : L’apprentissage sans limite d’âge, vous pouvez aussi devenir apprenti, sans limite d’âge. Pour cela, certaines règles du contrat d’apprentissage sont aménagées (durée du contrat, déroulement de la formation, adaptation du poste de travail).

Des questions techniques sur le site ou l’application ?
Appeler gratuitement le 09 70 82 35 51.